Vœux 2018 : le discours de Mme le Maire

Lundi 22 janvier, Mme le Maire Marielle Muret-Baudoin a tenu un discours à l'occasion de la cérémonie vœux. Une soirée à laquelle de nombreux Noyalais ont assisté, aux côtés des élus et des représentants des associations, entreprises, et autres acteurs locaux de la ville de Noyal-sur-Vilaine. Madame la Sénatrice Françoise Gatel ainsi que le Président du Pays de Châteaugiron Communauté Dominique Denieul étaient également présents.

Vie locale

Publié le mercredi 24 janvier 2018

Madame la Sénatrice, chère Françoise Gatel

Madame et monsieur les Conseillers Départementaux,

Monsieur le Président du Pays de Châteaugiron Communauté, Cher Dominique Denieul

Mesdames et messieurs les élus dont mes chers collègues Maires du Pays de Châteaugiron Communauté,

Messieurs les représentants de la Gendarmerie et des Sapeurs-Pompiers,

Monsieur le Curé,

Mesdames et messieurs les représentants des Etablissements Scolaires,

Mesdames et messieurs Dirigeants d’entreprises, entrepreneurs, agriculteurs,

Mesdames et messieurs Présidents et Responsables d’associations,

Chers Noyalaises et Noyalais,

C’est un réel plaisir pour moi et l’équipe municipale de vous retrouver aujourd’hui pour débuter ensemble cette nouvelle année. Les grands moments de retrouvailles et de partage que sont les cérémonies de vœux sont essentielles dans la vie d’une commune. Je vous remercie d’être venus aussi nombreux, vous habitants, représentants des associations, des autorités civiles, chefs d’entreprises, commerçants et agriculteurs. Cette cérémonie des vœux est également, par tradition, l’occasion de dresser un bref bilan des réalisations et actions de l’année écoulée et de dessiner les contours des projets municipaux pour celle à venir.

 

Au nom de la commune et en mon nom personnel, je vous souhaite, à vous tous et à vos proches, beaucoup de réussite, de bonheur et de santé dans les projets que vous mènerez cette année. Que 2018 soit une belle année !

 

En ce début d’année 2018 je vais évoquer la diversité dans une commune. Ce terme de diversité recouvre de nombreuses notions car elle peut être géographique, sociale, culturelle, religieuse, physique, ethnique, économique… Elle peut être aussi la diversité dans l’approche des sujets du quotidien où parfois nous n’avons pas la même analyse, la même sensibilité, la même envie. La commune est la cellule de base, le premier maillon de la République française, son conseil municipal est l’expression de notre démocratie. Ses décisions doivent être reconnues comme l’expression des habitants dans sa diversité d’opinions même si nous ne sommes pas tous d’accord. C’est là le principe de la démocratie et le principe du débat. Tous les jours en tant qu’élus, nous sommes confrontés à des demandes diverses et variées et nous devons rendre réponse. Ce qui nous anime alors au quotidien est l’intérêt général, le développement de notre commune, le service aux habitants dans le respect de tous. Nous vivons ensemble avec toutes nos différences.

Mais au final cette diversité incarne la richesse de notre commune. Cette richesse que vous tous, vous portez en tant qu’habitant, représentant d’associations, entrepreneurs, oui vous tous, vous vous investissez pour rendre notre ville vivante, attractive, dynamique.

Je tiens à remercier vivement les forces de la gendarmerie avec le lieutenant Bruneau présent ce soir. Au quotidien vous assumez votre mission de protection des personnes et des biens et je tiens à souligner votre présence constante sur notre commune. Merci beaucoup.

Cette mission de sécurité au quotidien est également menée par le capitaine Trucas et les sapeurs-pompiers. Votre engagement bénévole est remarquable pour notre commune et nous vous en sommes reconnaissants.

Je remercie également la paroisse avec le père Denais pour son accompagnement auprès de nos concitoyens et je n’oublie pas les membres du CCAS (centre communal d’action sociale) pour leurs actions quotidiennes.

Le dynamisme de notre commune est aussi lié à la présence des entreprises, des artisans, des commerçants et des agriculteurs. Cet entreprenariat est un élément fort du développement d’un territoire.

Les enseignants de notre commune ont charge de l’éducation de nos enfants, soit 736 élèves dans nos écoles élémentaires et environ 500 au collège. Cette année a vu un changement au sein du collège où une nouvelle proviseure Mme Hémon a pris ses fonctions en même temps que plusieurs membres de l’équipe pédagogique. Bienvenus à eux.

Je tiens à saluer tous les bénévoles des associations sportives, culturelles ou sociales qui œuvrent à l’animation et à la transmission de leur passion. Merci à vous tous présents à nos côtés. Votre engagement bénévole est parfois lourd et demande beaucoup d’implication mais il est fondamental pour proposer à tous des activités et permettre la vitalité de notre ville.

Je remercie également l’équipe municipale et les élus. Leur engagement comme je le disais précédemment est important pour le développement de notre commune et l’expression de la démocratie. Merci pour votre travail et votre implication.

Vous les côtoyez tous les jours mais souvent sans avoir bien conscience de leur travail. Présents auprès des enfants de 7h30 à 19h et aussi pendant les vacances, accompagnant certains habitants dans des moments délicats ou difficiles de leur vie, répondant à vos questions, en vous accueillant, en entretenant les bâtiments communaux, la voirie, les espaces verts vous proposant des actions culturelles ou favorisant la pratique de votre sport préféré, vigilants sur l’application du budget ou de la sécurité, ce sont les agents municipaux sous la direction de madame Catherine Dubost. Je tiens à leur exprimer toute ma confiance dans leur travail, dans leur implication quotidienne et à les remercier chaleureusement pour leur professionnalisme. Ils sont, soyez en certains, très dévoués pour notre commune.

Au début de ce mandat, nous avons voulu montrer la diversité de notre commune en créant le conseil des Sages et le conseil des Jeunes. Pleins d’idées, ils suggèrent des projets et dialoguent avec nous pour améliorer notre commune. Merci à vous tous.

Lors de cette cérémonie, nous mettons en avant quelques bénévoles ou habitants qui illustrent la vitalité de Noyal sur Vilaine. Certains avec discrétion et modestie œuvrent au service et au plaisir des autres.

<< J’ai l’honneur d’appeler Mmes Pierrette Hélard et Nicole Delépine qui recevront une médaille de la ville de la part de M. Louis Hubert adjoint aux finances, grands projets et à la solidarité.

 

 

 

 

 

 

La diversité se retrouve aussi dans notre intercommunalité. En 2017, officiellement 6 communes la composent. En effet, les communes de Châteaugiron, Ossé et Saint du Pavail ont décidé de se lier et de former une commune nouvelle : Châteaugiron. 6 communes toutes avec une histoire différente, des spécificités mais qui travaillent ensemble pour rendre ce territoire dynamique, vivant.

Quelques projets de l’intercommunalité vont impacter notre ville.

Tout d’abord le développement économique. C’est dans notre ADN à Noyal d’accueillir des entreprises et de leur permettre de grandir. Vous avez remarqué des constructions au niveau de la zone des vents d’Ouest le long de la 4 voies mais aussi dans la zone Ecopole près de la route vers Châteaugiron. De nombreux emplois sont ainsi créés rendant ainsi notre ville plus attractive. Les terrains de la  zone de la Rivière Sud sont aussi en cours de vente avec grand succès.

L’an dernier, je vous expliquai que le développement économique devenait une compétence obligatoire pour les intercommunalités. Ce transfert a eu lieu et en 2018 nous en verrons concrètement les conséquences. Nous avons mis en place un marché global de performance. Tout simplement, nous mettons en place des contrats spécifiques avec des entreprises, et nous sommes la première intercommunalité à le faire, afin que celles-ci entretiennent et réhabilitent nos zones d’activités. Nous gagnerons ainsi en souplesse, en coût et en réactivité. Ceci valorise notre commune et notre intercommunalité.

Autre projet important à voir le jour à Noyal : la salle de sport intercommunale. D’une capacité de 500 places avec un mur d’escalade de niveau régional, elle sera implantée à l’espace Nominoé. Elle permettra à toutes les associations sportives de l’intercommunalité d’avoir un lieu pour mettre en place des évènements. Aucune commune ne peut réaliser seule un tel équipement. C’est par une telle structure que nous notons l’importance de la mutualisation, d’une réflexion globale et commune.

Le Pays de Châteaugiron communauté intervient dans plusieurs domaines dont la solidarité et en 2017, un logement d’urgence a été ouvert à Noyal. Face à des moments difficiles tels un incendie, des dégâts ou des difficultés familiales, ce lieu permet d’accueillir une famille et de lui donner un temps pour résoudre le problème et redémarrer.

Pour Noyal-sur-Vilaine, l’année 2017 a vu de nombreux projets se réaliser.

Tout d’abord l’urbanisme avec le projet du PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Je remercie tous les habitants qui ont participé à ce projet lors de tables rondes, d’inventaires des zones humides et des haies, lors de rencontres collectives ou individuelles, lors de questionnements et aussi tous les élus, plus particulièrement M. Sébastien Coquelin. C’est moment important dans une commune car nous dessinons le visage de demain et nous devons trouver un équilibre entre préserver la qualité de vie actuelle et accueillir de nouveaux habitants. Le conseil municipal a proposé un projet qui sera prochainement soumis à enquête publique.

La ZAC du Prieuré poursuit son aménagement, les maisons se construisent. En 2018, un collectif privé d’environ 26 logements débutera ses travaux. Je remercie aussi le conseil des Sages pour son travail sur le dossier de logements sociaux à destination des aînés, ceci alimente notre réflexion.

Quant au lotissement des Hortensias près du parc du Chêne Joli, la construction de 6 maisons est en cours.

Notre commune existe aujourd’hui grâce à son histoire et nous avons eu le très grand plaisir de réinstaller la croix qui se trouvait précédemment boulevard Barbot, à côté de l’église Saint Pierre. Elle date de 1633 et c’est la plus vieille de notre canton. Implantée dans ce lieu, elle rappelle notre histoire et valorise le patrimoine de Noyal.

Après ce détour dans notre histoire, place à nos enfants et au conseil des Jeunes. Ceux-ci ont eu le très grand plaisir, en compagnie du conseil des Sages, de visiter sur invitation de Mme la sénatrice le magnifique décor du Sénat. Ce fut pour eux une découverte des institutions de la République et aussi une journée inoubliable. Ils ont assisté aux questions du gouvernement et ont pu voir M. Le premier ministre. Vous n’imaginez pas les souvenirs… Ce conseil municipal des jeunes a aussi organisé une journée découverte des sports et des modes de déplacement respectueux de l’environnement lors du forum des associations. Ils nous engagent à utiliser nos vélos par exemple lors de déplacements courts. Pour l’année 2018, le transformateur du Parc du Chêne Joli sera peint par nos jeunes. Leur volonté est de rendre notre encore plus belle.

Un autre débat s’est tenu cette année avec les enseignants, les représentants des parents d’élèves et le service scolaire sur les rythmes scolaires. Nous proposons un retour à un rythme de 4 jours avec la réouverture le mercredi matin du centre de Loisirs. Le Directeur de l’Académie de l’éducation nationale transmettra sa réponse début mars. Toutes les écoles de Noyal sur Vilaine adopteront le même rythme.

 

Pour les plus petits, il y a 10 ans la municipalité de Noyal avec ses maires Françoise Clanchin puis Jacques Audrain créait la crèche Coccinelle. Nous avons fêté cet anniversaire car nombreuses sont les familles à avoir bénéficié de cet accueil et aujourd’hui encore via l’intercommunalité. Ceci répond parfaitement aux besoins des familles.

Au niveau de l’action sociale, la première édition de la semaine des Seniors s’est déroulée. Avec de l’intergénérationnalité, la découverte de sport ou de ballades, une dictée, tous ces moments furent fort agréables et joyeux. Il y eu aussi la mise en place d’une journée citoyenne au mois de mai. Chacun de nous est responsable de sa commune et participer modestement contribue à l’embellir et à la rendre plus agréable. Ce moment de convivialité va se dérouler à nouveau en 2018 et je vous espère nombreux à y participer. C’est une manière d’être acteur dans notre ville et aussi une d’agir au niveau environnemental. Nous poursuivons nos réductions d’énergie dans l’éclairage public. Nous avons aménagé 5 bornes enterrées de collecte des déchets dans le centre-ville. Le développement durable se fait au quotidien.

La gestion différenciée des espaces verts se développe pour répondre efficacement à un entretien adapté. Au parc du Chêne joli, l’écopâturage s’est développé avec la présence de moutons avranchins. Pour nos plus jeunes enfants outre le lieu de promenade, c’est une rencontre avec la nature.

De nombreux travaux ont jalonné cette année.

L’installation du carrefour à feux à la jonction de la rue Michel Loisel et de l’avenue du Chêne Joli a permis de fluidifier la circulation et de réduire la vitesse. Nous affirmons ainsi l’entrée de notre ville.

Le vélo a été privilégié avec la réalisation d’une piste cyclable reliant la Heurtelais. Nous avons bénéficié pour cet équipement d’une subvention de 50 % de la part du Pays de Châteaugiron communauté.

Le secteur de la Moinerie a fait l’objet d’un raccordement à l’assainissement collectif et le quartier des Basses forges s’est doté d’un bassin tampon.

La sécurité et la vitesse excessive de certains en voiture sont des sujets sur lesquels vous nous interpellez. Ainsi, avenue du Général de Gaulle des structures ont été aménagées en 2 endroits avec la volonté de réduire la vitesse sur cet axe.

La déchetterie se dote d’un nouvel accès pour permettre plus de fluidité et de sécurisation avec parallèlement la mise en place du système de badgage.

Pour le sport, nous avons aménagé un terrain de boules à l’espace Nominoé afin que le club puisse se développer et recevoir des compétitions. Et l’entretien du terrain de foot se fait dorénavant sans aucuns produits phytosanitaires. Ce changement de méthode de travail est important pour notre avenir.

La convivialité de notre commune passe par de nombreux événements. Le service culturel vous propose à l’Intervalle de nombreux spectacles et des rencontres à la médiathèque. L’an dernier, nous avons eu notre 2e Rendez Fou. Cette journée de fête a eu beaucoup de succès et je remercie très chaleureusement toutes les associations, les partenaires, les bénévoles qui en font un moment incontournable de notre commune. La joie et la bonne humeur sont à l’honneur.

D’autres manifestations participent aussi à ce bien vivre ensemble : la braderie camping, le marché de Noël, le vide-grenier et le Téléthon. Là encore vous bénévoles êtes présents.

Cette année, les commerçants ont initié une quinzaine commerciale. Merci pour cette animation car vous participez pleinement à la vie de notre commune. Et si nous voulons un centre-ville vivant, allons chez nos commerçants. Vous y trouverez un accueil de qualité.

Dans cette salle Tréma, s’est aussi déroulé le salon de l’artisanat et je remercie le club des entreprises du pays de Châteaugiron d’avoir organisé cette manifestation qui valorise tous les artisans de notre territoire.

Nous poursuivons nos rencontres de quartier. Elles nous permettent de dialoguer avec vous et ensuite d’adapter des travaux à votre quotidien et besoins. Cette volonté de participation et de rencontre nous la mettons également dans la préparation de nos dossiers. Ainsi pour le projet d’aménagement de la rue Alexis Geffrault, nous avons organisé une ballade urbaine pour mieux appréhender la vie de ce quartier.

Notre ville grandit et nous sommes maintenant 5962 pour ne pas dire 6000 habitants.

Accueillir de nouveaux habitants, adapter les infrastructures, les équipements au développement de notre ville sont les objectifs que nous poursuivons.

 2018 sera une année consacré à des investissements.

 Après 3 années de temporisation budgétaire, nous débutons de nouveaux projets tout en restant toujours très vigilants sur nos finances. Le sport sera mis à l’honneur mais pas seulement.

Tout d’abord effectivement la salle intercommunale. Équipement phare pour le Pays de Châteaugiron, c’est une grande fierté pour nous Noyalais de l’accueillir.

Parallèlement dans le sport, la commune va repenser les vestiaires du stade Paul Ricard. Ils vont être déconstruits pour recréer des vestiaires pour les associations d’athlétisme et de football, lesquelles se partageront une salle commune. Dans le même temps, nous réaménagerons le parking desservant cet équipement. Tout ce projet se fait en concertation avec les associations et également avec le collège qui pourra utiliser cette infrastructure. Nous bénéficions pour cet équipement de subventions importantes de la part du Pays de Châteaugiron.

Notre volonté est de permettre aux Noyalais de pratiquer leur activité sportive convenablement. C’est pourquoi nous avons débuté en 2017 une réflexion sur le sport à Noyal avec la création d’un Projet Sportif Local. Cette étude sera présentée en 2018 et va nous permettre d’analyser plus précisément les besoins et attentes des habitants, des sportifs et ensuite de décliner cela en actions. Nous n’envisageons pas le sport uniquement sous l’angle de la compétition, il peut être pratiqué par tous, de manière différente, diverse : détente, bien-être, rencontre, apprentissage de la collectivité, respect des règles, fair play, les avantages du sport sont multiples. A tous les âges de la vie, nous pouvons en faire et c’est avec cette volonté que nous travaillons sur ce projet sportif local.

Autre projet, la poursuite de l’aménagement du centre-ville avec la modernisation de la rue Alexis Geffrault. En effet, nous allons entièrement refaire cette rue avec une réfection complète de l’assainissement, un enfouissement des réseaux électriques, des trottoirs adaptés et des aménagements pour ralentir la circulation. Là encore nous travaillons en concertation avec les habitants.

Parallèlement à ce projet de la rue Alexis Geffrault, nous travaillerons sur le devenir de la salle Parenthèse. Celle-ci est actuellement fermée et nous voulons retrouver dans le centre-ville une salle de proximité. Nous n’y ferons pas les vœux car nous sommes nombreux mais de multiples usages peuvent être envisagés. Et toujours avec notre envie de rendre le centre-ville attractif et d’utiliser le foncier à bon escient, nous y adjoindrons des logements.

Poursuivre les cheminements doux, favoriser l’utilisation du vélo et sécuriser une traversée, pour cela nous étudierons l’aménagement du pont traversant la 4 voies au niveau de la route de Châteaugiron en partant du carrefour des forges.

Le bien vivre dans une commune se fait aussi par la convivialité et nous aurons le samedi 9 juin la 2e édition du Bal Fou. Par avance, merci aux bénévoles et aux services municipaux qui se mobilisent pour rendre cette soirée festive.

Vous avez pu vous rendre compte de toute la diversité des sujets qui composent une ville. Nous intervenons au quotidien pour la rendre plus belle, plus attractive, plus engagée, plus dynamique.

La démocratie est, en profondeur, l’organisation de la diversité, explique le sociologue et philosophe Edgar Morin.

Le travail des élus au conseil municipal permet la réalisation de tous ces projets. Vivre ensemble dans toute notre diversité résulte d’un équilibre. Nous sommes heureux et fiers d’avoir une commune qui se développe, qui grandit, qui accueille de nouveaux habitants, de nouveaux projets et dans laquelle il fait bon vivre.

Je vous souhaite à toutes et à tous de vivre des moments de bonheur partagé. Une bonne et heureuse année 2018 !

Marielle MURET-BAUDOIN,

Maire de NOYAL-SUR-VILAINE